Fonctionnement du Beki

L’idée de base du Beki est de lier le pouvoir d’achat au Canton de Redange et de promouvoir le circuit économique régional. Le Beki porte un rôle de multiplicateur. Cela signifie que le payement en Beki entraîne une chaine d’achats régionaux qui multiplie son utilisation.

En général un Beki est échangé en moyenne 5 fois de plus que la mise initiale, avant d’être changé en Euro. Cela veut dire aussi, qu’avec 100 Beki, a été généré un chiffre d’affaires de 500 Beki/Euro, respectivement un pouvoir d’achat de 500 Beki/Euro reste lié à la région.

Quelle en est la raison ? C’est très simple : Si les entreprises échangent les Beki en Euro, ils laissent 5% de frais de reconversion à la région. Cela est donc à leur avantage de ne pas les échanger directement et justement de les utiliser pour acheter auprès d’autres entreprises locales. Ainsi se créé un réseau d’entreprises qui coopèrent et se renforcent mutuellement.
On peut aussi dire que via le Beki, se génère une demande de produits et services régionaux, bien qu’on pourrait les aller les chercher au marché global. Et là ou une demande se fait, une offre peut en résulter.

Schema

Comment puis-je participer ?

C’est très simple : Allez à votre banque au Canton de Redange et échangez vos Euro contre des Beki où bien retirez vos Beki depuis votre compte courant Euro. C’est parti pour les achats !

Il est donc facile de s’engager pour sa région !

Statistiques

masse beki en circulation

Le fait que petit à petit toujours plus de bekis sont en circulation permanente, montre que les entreprises coopèrent toujours mieux avec le beki et peuvent donc en accepter plus.

  • Le Beki circule en moyenne 5 fois, avant d’être échangé en Euro.
  • Le Beki tourne environ 6 fois plus vite que l’Euro.
  • 5% de frais de changes : Calculé sur base du chiffre d’affaires, les frais de reconversion sont réellement de 0,9% 
  • 8932 Beki ont été offerts à ce jour, à une bonne cause (2013+2014+2015) (=3/5 des frais de reconversion)
  • 88% des membres du Beki affirment une meilleure réflexion critique de leur consommation grâce au Beki.
  • 64% des membres achètent plus localement.